Le mangoustan : l’élixir méconnu de la jeunesse pour la peau

cure jouvence préserver capital jeunesse nsp mangoustan

Alors que les scientifiques ont isolé divers composés bioactifs du mangoustan dans le but d'identifier les plus bénéfiques d'un point de vue sanitaire ou cosmétique, une étude récente en Indonésie a révélé que l'extrait de peau de mangoustan surpasse les composés individuels à bien des égards.

Ceci indiquerait que l'action rajeunissante de l'extrait de mangoustan peut être le résultat complexe des nombreux composés que ce fruit contient, ou qu'une substance particulière pour l’instant non découverte y agit de son propre chef. Jusqu'à présent, les scientifiques ont isolé plusieurs dizaines de polyphénols très spécifiques au mangoustan appelés « xanthones ».

Les auteurs de cette étude scientifique ont comparé in vitro les activités d’une part des différentes xanthones et de l’autre un extrait de zeste de mangoustan de sorte à évaluer en laboratoire les mécanismes associés aux effets éventuels d’anti-âge. Il s'est avéré que l'extrait de peau de mangoustan était le plus fort parmi les substances testées. Il possédait de complexes actions sur plusieurs niveaux à savoir :

- il neutralise les radicaux superoxydes (les radicaux libres dérivés de l'oxygène)
- il inhibe l’élastase (catalysateur de l’hydrolyse de l’élastine, une fibre élastique qui - avec le collagène - détermine les propriétés mécaniques de la peau)
- arrête la collagénase (responsable de la dégradation due à l’âge des fibres de collagène dans la peau)
- à des concentrations élevées, il bloque l’hyaluronidase (enzyme naturelle qui dissout l'acide hyaluronique qui est une molécule anti-âge).

L'un des xanthones, le gamma-mangoustan, s'est avéré être également un inhibiteur de la tyrosinase. La tyrosinase est une enzyme produisant le pigment appelé « mélanine » et qui par conséquent joue un rôle important pour la pigmentation uniformisée de la peau. Lorsque la pigmentation n’est pas uniforme, on observe des taches de vieillesse, pigmentaires, brunes etc. Les chercheurs supposent que son inhibition peut être liée au blanchiment du teint de la peau, néanmoins cette idée doit faire l’objet d’études supplémentaires.

Quant à l'élastase et à la collagénase, étant donné qu’il s’agit d’enzymes qui décomposent les fibres élastiques et le collagène, l'inhibition de leur activité peut considérablement ralentir les changements cutanés associés à l’âge comme par exemple, les rides, l'affaissement de la peau etc.

De plus, le mangoustan possède plus d’une flèche à son arc lorsqu’il s’agit de préserver le capital jeunesse du corps. Ce fruit contient une forte concentration de substances antioxydantes ce qui a le mérite d’éliminer, une des causes principales du vieillissement : les radicaux libres. Ces derniers causent de nombreux dégâts à l’organisme : par exemple s’il se trouvent en excès, ils stimulent l’activité de l'élastase, qui comme on l’a vu détruit les fibres élastiques de la peau. Tous ces mécanismes anti-âges peuvent être utilisés pour prévenir les dommages de la peau au niveau des tissus, et ils peuvent être responsables des effets cliniques observés de la consommation de mangoustan, qui est également appelé le « roi des fruits ».

Chez Nature’s Sunshine vous pouvez trouver les vertus du précieux mangoustan dans notre boisson au goût agréablement fruité « Zambroza ».